Accueil » Projets » Opérationnels » Le projet urbain et architectural

 

LE PROJET » Le projet urbain et architectural

L’objectif de ce projet est de reconstruire des immeubles mieux insérés dans un environnement paysager de qualité, bénéficiant d’une vraie mixité sociale, et disposant de commerces de proximité et d’équipements d’intérêt général. Ce projet d’envergure s’inscrit dans le cadre d’un Contrat d’Intérêt National (CIN) signé entre la Ville et l’État en janvier 2017.

Depuis 2015, plusieurs groupes de travail en concertation avec les habitants ont été organisés pour définir les objectifs du quartier :

  • Valoriser les ressources naturelles du site et aux alentours
  • Mettre en valeur les atouts urbains
  • Impulser un dynamisme économique et commercial
  • Organiser un développement urbain qualitatif par le réaménagement des îlots notamment
  • Apaiser les déplacements et organiser leur complémentarité
  • Aménager les cœurs d’îlots verts
  • Désenclaver le quartier
  • Donner une meilleure lisibilité au site
  • Proposer une résidentialisation
  • Requalifier le mail et la noue existante

L’un des enjeux de ce projet est de favoriser la mixité sociale. Ainsi, tous les nouveaux programmes immobiliers associeront une part de logements sociaux et une part de logements privés dans un ensemble ne comptant jusqu’ici que des logements sociaux.

La reconstruction du quartier Le Nôtre s’effectuera en plusieurs phases. Un protocole a été signé avec Immobilière 3F, la Mairie de Clamart, la Préfecture des Hauts de Seine, Action Logement et Clamart Habitat ainsi qu’une charte de relogement dans le cadre de la démolition des bâtiments.

Les constructions

Le projet crée 5 nouveaux îlots avec un bâti implanté en couronne, créant des cœurs d’îlots plantés et intimes.

Les constructions seront implantées à l’alignement afin de créer un front bâti valorisant l’espace public.

La forme générale du projet urbain a pris en compte les enjeux d’insertion dans le quartier existant, dans l’optique d’assurer des percées visuelles à travers l’opération, en particulier vers la forêt de Meudon.

Les bâtiments d’habitation respecteront les principes de composition de l’architecture classique française. Des éléments remarquables couronneront ponctuellement les bâtiments. Ces édicules rappelleront le Pavillon Trivaux pavillon de chasse dessiné par Louis XVI.

Cette architecture de grande qualité renouvellera totalement le paysage urbain du quartier (Place Georges Pompidou et la perspective de la Terrasse) et rendra à cette porte d’entrée de ville ses lettres de noblesse.

Les logements seront agréables à vivre : nombre d’entre eux seront conçus avec des terrasses, balcons, loggias…

La vie locale sera redynamisée avec la création de nouvelles activités commerciales sur la place Georges Pompidou. Afin d’assurer la visibilité et donc la pérennité de ces futures activités, elles seront essentiellement implantées le long de la rue de la Porte de Trivaux, de la place Georges Pompidou.

Enfin, Le réaménagement de ce quartier présente une opportunité de rétablir les règles de stationnement aujourd’hui totalement ignorées : le projet prévoit la réalisation de plus de 1100 places de stationnement en sous-sol.