Accueil » Projets » Opérationnels » Le projet paysager

 

LE PROJET » Le projet paysager

La présence du site en lisière de forêt a orienté le parti d’aménagement paysager en créant une dynamique allant du plus naturel (aux abords de la forêt) au plus urbain (au cœur du projet).

Le défi de l’aménagement paysagé est de concilier deux enjeux distincts : dégager visuellement la perspective de la Terrasse imaginée par André Le Nôtre tout en retrouvant un couvert végétal qui s’épaissit à mesure que l’on s’approche de la forêt.

Les espaces verts en cœur d’îlot participent à l’ambiance générale du quartier car des ouvertures visuelles sont prévues vers l’intérieur des lots. Ces perspectives débouchent sur des bosquets arborés.

Extrait Notice Paysagère

Le projet crée un corridor écologique entre le Bois de Meudon au Nord et le Bois de Verrières au Sud permettant de créer une liaison apaisée entre deux entrées sur le quartier en passant par le cœur de la place.

L’aménagement paysager participe à la création d’un cadre de vie agréable aux résidents en développant des espaces publics conviviaux.

L’objectif est de créer dans ces espaces libres, des lieux de rencontre de différent genre : aires de jeux pour enfants d’âge différents, places, tapis vert,…

 

Histoire de la Terrasse André Le Nôtre

Vue prise de la “Loggia” montrant la Grande Perspective du château vers 1685

Au milieu du XVIIe siècle, Louis XIV demande à André Le Nôtre de réhabiliter le jardin du château de Meudon laissé à l’abandon et de réaliser une œuvre unique.

La terrasse longue de 2400 mètres demanda une forte main d’œuvre pour les travaux de terrassement qui durèrent environ 3 ans de 1669 à 1672.

On y retrouve les éléments de composition majeur des jardins à la française : parterres, bassins, un grand axe, et surtout une échappée vers un horizon lointain.

Le jardinier joue comme à son habitude avec la topographie naturelle des sites sur lesquels il travaille pour créer des surprises aux futurs visiteurs.