Accueil » Projets » Projet environnemental

La Ville à la Source

[Mission : concession d’aménagement]

 

LE PROJET » Projet environnemental

Les espaces verts ainsi que le plan d’eau de la ZAC du Panorama permettront de créer un nouvel écosystème en cœur de ville. C’est également un moyen de renforcer la trame verte et bleue d’île de France grâce à la proximité du Bois de Clamart classé SRCE (cheminement entre le Bois et la ZAC) ou le parc Henri Sellier au Plessis-Robinson.

Il y a tout d’abord, avant l’idée de création, une idée de conservation. Cela passe par la préservation des arbres existants qui sont protégés lors la phase de démolition et de construction du projet.
Afin d’inscrire ce projet dans un développement durable la SPLA Panorama a choisi de s’entourer du bureau d’études VIZEA, bureau spécialisé dans la construction d’une ville durable.

Afin de créer un nouvel écosystème il y aura un plan d’eau de 2.2 ha. C’est un espace remarquable qui accueillera une riche biodiversité aquatique végétale. Il est mis en place un système de gestion durable du bassin par un système de récupération des eaux pluviales des espaces publics et toitures des immeubles.
Un bassin de rétention va permettre de stocker l’excédent en eau en période hivernale et d’alimenter le bassin en cas de besoin en été, ceci permettant de rendre le bassin autonome en eau.

L’intention paysagère est de créer un quartier à très forte dominante végétale. Chaque îlot d’habitation disposera ainsi d’un espace paysager dont le dessin favorisera une ambiance résidentielle paisible et intime.
Les nombreux axes de circulation douce dessineront des liens avec le bois de Clamart et entre l’intérieur et l’extérieur du quartier. Ils offriront aux habitants autant d’opportunités de promenades autour du lac, ou à travers le quartier.
La place de la Division Leclerc, entrée principale du quartier, sera marquée par une placette arborée et un canal annonçant la présence de l’eau et conduisant vers le lac central.

Jardins, bosquets, alignements d’arbres, aires de jeux… permettront de restaurer et d’enrichir la biodiversité du site. Ce maillage offrira en outre de belles perspectives sur le bassin central et de larges ouvertures sur la vallée de la Bièvre et le bois de Clamart.
Le plan d’eau central proposera lui, différentes ambiances paysagères : berges minérales en proximité de la place publique au nord, ou plus naturelle au sud.
Cette qualité paysagère apportera une sensation d’espace à échelle humaine, confortée par une circulation automobile réduite à son strict minimum.

Ce quartier, à l’échelle du piéton, est aussi un moyen de limiter les nuisances sonores ainsi que la pollution de l’air. Cette zone sera limitée à une vitesse de 30 km/h et dont les déplacements alternatifs sont encouragés par la présence de promenades et de stationnement vélos. Les espaces de circulations motorisés sont très restreints, seule une voie y est consacrée.

Ces modes de déplacement favorisent l’activité physique, ce qui répond à un enjeu majeur de santé publique. La présence de nombreux espaces publics tels que l’aire de jeux pour enfant situé sur l’île ou encore une place publique créent des lieux de rencontre et de sociabilisation mais aussi d’animation par l’organisation d’évènements culturels. C’est également un moyen de créer une identité de quartier.

Un cahier de prescriptions environnementale a été mis en place afin de fixer des objectifs à atteindre.
La déconstruction des bâtiments va générer plusieurs tonnes de déchets, dans un esprit écologique, un travail sera porté sur l’identification des matériaux réutilisable et sur leur provenance.

Une étude sera aussi portée sur la trame noire au sein de ce quartier, par la mise en place d’un plan de lumière, par l’étude des espaces non éclairés la nuit et l’orientation de cet éclairage. Une réflexion se porte aussi sur la mise en place de certains éclairages autonome.

Pour plus d’informations sur les prescriptions environnementale liées à ce projet dans son ensemble mais aussi à l’échelle des lots privés, veuillez cliquez sur :

– cahier de prescriptions environnementales et de développement durable

charte de chantier vert de faibles nuisances