Accueil » Projets » Opérationnels » Aménagement de la ZAC du Panorama

La Ville à la Source

[Mission : concession d’aménagement]

Situé à la croisée des entrées de Clamart, Châtillon, du Plessis-Robinson et de Fontenay-aux-Roses, le site du Panorama offre un cadre d’exception à la création d’un nouveau pôle de vie centré sur la nature, l’eau et des espaces publics généreux autour desquels gravitent logements, commerces, bureaux et équipements publics : la Ville à la source !

Actualités du projet Aménagement de la ZAC du Panorama

Toutes les actualités

L’histoire d’une reconquête urbaine

Dédié aux activités liées à la Recherche et au Développement dans le domaine de l’Energie et des sciences du vivant, le secteur du Panorama accueille depuis les années 60 des établissement prestigieux (CEA, IRSN, Centre de R&D d’EDF). Malgré son caractère historiquement monofonctionnel, le site dispose de nombreux atouts.
Outre son envergure, il occupe une position remarquable. Situé à 5 km de Paris, en surplomb du bois de Clamart, et en belvédère de tout Paris, il se déploie à l’entrée sud-est de la ville, au pied de l’avenue du Général de Gaulle (RD 906) et à la croisée des villes de Clamart, Fontenay-aux-Roses et du Plessis-Robinson. Connecté au tramway 6 et aux lignes de bus qui relieront dans quelques années la future ligne 15 sud du Grand Paris Express, il constitue une centralité importante à l’échelle communale et intercommunale.

Suite au départ des activités d’EDF regroupées sur le secteur du Panorama, près de 14 hectares d’emprises foncières se trouvent libérés. Compte tenu du potentiel du site, ces emprises constituent pour la ville de Clamart une opportunité unique d’impulser un projet de mutation urbaine ambitieux, en mesure d’apporter une réponse aux besoins de logements du territoire.

En 2016, la réflexion engagée par la Ville de Clamart autour de la définition d’un projet d’aménagement, débouche sur la création d’une Orientation d’Aménagement et de Programmation qui fixe les grands principes d’aménagement. L’enjeu majeur du projet de la ZAC du Panorama est ainsi d’ouvrir le secteur sur les quartiers adjacents à travers une conception urbaine et environnementale permettant d’intégrer les atouts du site – sa situation de belvédère, les connexions aux transports en commun et la proximité du bois de Clamart – et de construire autrement pour privilégier proximité et cadre de vie harmonieux.
La Ville et l’Etat ont conclu un Contrat d’Intérêt National (CIN) permettant de mettre en synergie les services vers la réussite du projet.

La SPLA Panorama s’est vu confier par la Ville de Clamart la concession d’aménagement de cette ZAC. À ce titre, elle assure la maîtrise foncière, la cession des droits à construire, le programme des équipements publics et veille au respect des ambitions architecturales, paysagères et environnementales du projet.

Le projet en chiffres

Le projet :
– 135 000 m2 de logements
– 25% de logements sociaux
– 5% de logements en accession sociale
– 4 000 m2 de commerces et services de proximité
– 8 500 m2 de bureaux et résidence hôtelière
– Un groupe scolaire de 21 classes
– Une crèche de 60 berceaux
– Un gymnase
– 200 places de parking

Cliquez sur le visuel pour l’agrandir


Les phases d’aménagement de la ZAC

PHASE 1 – 2017/2020
– 8,3 ha de terrain
– 1300 logements
– 8 500 m² SDP de bureaux et résidence hôtelière
– 4 000 m² SDP de commerces
– Une crèche de 60 berceaux
– Un groupe scolaire de 21 classes
– Un parking public de 200 places

PHASE 2 – 2020/2024
– 5,4 ha de terrain
– 700 logements
– Un gymnase

Un nouveau pôle de vie : la Ville à la source

Cliquez sur le visuel pour l’agrandir

Le projet d’aménagement retenu pour la ZAC du Panorama prévoit la création d’un nouveau quartier mixte accueillant logements, commerces, bureaux, services de proximité et équipements publics : un nouveau pôle de vie à taille humaine, durable et animé, qui fait la part belle aux espaces paysagers et aux cheminements doux.

L’eau, source de ville, est au cœur de l’aménagement du quartier qui s’organisera autour d’un plan d’eau central de 2,2 hectares.

Emblématique, il constituera un espace de respiration rare ainsi qu’un cadre paysager privilégié pour l’implantation des nouvelles constructions et l’organisation d’une vie de proximité apaisée. Où que le regard se porte dans le quartier, il y rencontrera la présence de l’eau : l’eau des fontaines de la place publique, l’eau du bassin…

La nature en ville : un véritable « quartier-jardin »

Cliquez sur le visuel pour l’agrandir

L’intention paysagère est de créer un quartier à très forte dominante végétale. Chaque îlot d’habitation disposera ainsi d’un espace paysager dont le dessin favorisera une ambiance résidentielle paisible et intime.
Les nombreux axes de circulation douce dessineront des liens avec le bois de Clamart et entre l’intérieur et l’extérieur du quartier. Ils offriront aux habitants autant d’opportunités de promenades autour du lac, ou à travers le quartier.
Le plan d’eau central proposera lui, différentes ambiances paysagères : berges minérales en proximité de la place publique au nord, ou plus naturelle au sud.

Jardins, bosquets, alignements d’arbres, aires de jeux… permettront de restaurer et d’enrichir la biodiversité du site. Ce maillage offrira en outre de belles perspectives sur le bassin central et de larges ouvertures sur la vallée de la Bièvre et le bois de Clamart. Cette qualité paysagère apportera une sensation d’espace à échelle humaine, confortée par une circulation automobile réduite à son strict minimum.

Un parti-pris architectural de caractère

Cliquez sur le visuel pour l’agrandir

Sur le plan architectural, les constructions le long des voiries limitrophes du site doivent permettre la création d’un front urbain, tandis qu’à l’intérieur du quartier, s’organiseront des cœurs d’îlots paysagers, tournés vers le plan d’eau.

L’accroche résidentielle dans le quartier tiendra compte des épannelages environnants, en privilégiant l’habitat individuel dans la partie Ouest du site, là où évoluent les gabarits les plus bas du tissu existant.
Le style architectural de type classique donnera une unité harmonieuse au futur quartier : le choix de la pierre comme lien commun au bâti conférera une authentique signature urbaine au quartier.

Des espaces publics généreux

Situé à proximité de multiples dessertes de transports en commun, le nouveau quartier privilégiera les mobilités douces et les voies piétonnes, de façon à ce que tous les usagers puissent y cohabiter en sécurité.
Une unique voie apaisée sera ouverte à la circulation automobile.
La conception des espaces publics vise également à mettre en valeur la position de belvédère du site. Pour créer des points de vue sur la vallée de la Bièvre, de larges ouvertures paysagères seront dessinées perpendiculairement au boulevard du Moulin de la Tour, tandis que la hauteur des bâtiments sur cet axe (R+5) permettra de d’ouvrir des vues hautes sur le paysage.

 

Cliquez sur le visuel pour l’agrandir

La place de la Division Leclerc, entrée principale du quartier, sera marquée par une placette arborée et un canal annonçant la présence de l’eau et conduisant vers le lac central.

Au cœur de l’opération et dans la continuité nord du plan d’eau, une vaste place publique organisera la vie de proximité du quartier et centralisera les flux de circulation piétonne. Dotée de nombreux commerces, de terrasses, animée de fontaines et de bassins, elle sera à la fois un espace d’animation, d’échanges et de rassemblement.
Au nord-ouest du quartier, le nouveau groupe scolaire se déploiera sur la place de l’Ecole. Conçue pour offrir aux parents comme aux enfants, un espace d’attente confortable, elle leur assurera des circulations pacifiées et apaisées à l’entrée et à la sortie de l’école.

Une programmation variée pour un quartier vivant

Les logements  

Les logements, de tailles et de types variés (logements sociaux, accession sociale et accession libre) assureront la diversité sociale et architecturale du quartier. Une mixité effective tant à l’échelle du quartier qu’au sein d’un même îlot sera assurée. Les choix architecturaux du futur ensemble privilégieront la qualité du bâti et le confort de vie.

Les logements offriront des prestations haut de gamme, de nombreux espaces extérieurs : balcons, loggias, terrasses, jardin d’hiver (serre naturelle en hiver et ventilé en été). Les orientations des logements et des pièces de vie principales seront étudiées et variées afin d’offrir un ensoleillement optimal et de belles vues sur le panorama.

Le choix des matériaux et des équipements fera l’objet d’une attention particulière : parquet en chêne massif et salles de bains équipées (meuble avec masque, miroir, appliques, sèche-serviettes…) ; matériaux nobles et durables (pierre de taille, zinc…). Pensés pour faciliter la vie de leurs occupants, les logements seront dotés de systèmes de reconnaissance vocale des tâches (lancer une machine à laver, régler le chauffage…). Dans le même ordre d’idée, l’aménagement d’espaces partagés permettra d’organiser la vie collective (salle de sport, multi-activités, crèche familiale, permanence médicale …) au sein des immeubles.

Les immeubles bénéficieront d’équipements de sécurité complets : accès sécurisé par les halls et portes palières (sas de sécurité, digicode, vidéophone et serrure certifiée A2P), accès au parking avec émetteur radio ou par ascenseur avec digicode, clé ou badge, caméras de vidéosurveillance). Enfin les parties communes feront l’objet d’un soin particulier : équipements numériques offrant des informations en temps réel (trafic, annonces du voisinage, transports, météo …) ; halls d’entrée spacieux et aménagés, présence d’œuvre artistiques (fontaines, tableaux, sculptures, fresques) sur le thème de l’eau…

Les commerces

Le cadre de vie apaisé et animé du quartier offre une implantation de choix pour les activités économiques.
Principalement répartis autour de la place publique, les commerces seront disposés en pieds d’immeubles.

Afin de répondre aux besoins des habitants et usagers du quartier, la priorité sera donnée à une offre commerciale diversifiée et de qualité. La présence de plusieurs restaurants en bordure de la place publique complétera la convivialité des lieux, tandis qu’une conciergerie proposera aux habitants des services personnalisés : réception de colis, garde d’enfants, ménage, repassage etc.

Enfin, la proximité immédiate des principaux axes de circulation (carrefour de la Division Leclerc, RD 906) et de l’arrêt du tramway, viendront renforcer et rendre visible l’activité du quartier, ouverte aux secteurs avoisinants.

Les bureaux et résidences hôtelière

Les bureaux constituent une surface de 4500 m2 sur plusieurs niveaux. Situés à 13 minutes en tramway de l’interconnexion avec le métro, les entreprises siègeront tout près de la capitale.
Répondant à un réel besoin sur le secteur, une résidence hôtelière de 125 chambres complètera l’activité et l’attractivité du quartier.

La crèche

Le quartier disposera d’une crèche d’environ 60 berceaux, et ainsi, de son propre lieu d’accueil des tout-petits. Elle sera implantée à proximité du groupe scolaire afin de favoriser la fluidité de temps de vie et les déplacements entre les deux équipements.

Groupe scolaire (21 classes)

Le groupe scolaire comprendra la construction d’une école maternelle, d’une école primaire et d’un espace de restauration. Situé sur l’avenue Charles de Gaulle, point d’entrée nord-ouest du quartier, ce nouvel équipement se déploiera sur la future place de l’Ecole. En plus de 21 classes au total, il assurera l’accueil d’un centre de loisirs.
Sa conception architecturale repose sur la combinaison de plusieurs modules pédagogiques. Chaque module sera constitué d’une salle de classe, de ses espaces (vestiaires, sanitaires et dortoirs, pour les classes de maternelles) et d’un jardin pédagogique où les enfants pourront s’initier aux rythmes des saisons. Cette conception favorisera une organisation souple et apaisée de la vie scolaire, grâce à laquelle chaque classe pourra fonctionner, sans perturber les autres classes. Largement ouvertes sur l’extérieur, à la manière d’ateliers d’artistes, les salles de classes seront orientées de manière à réduire les dispositifs pare-soleil. Certaines classes accueilleront sur leurs toitures des jardins suspendus accessibles depuis la cour de récréation permettant des plantations par les élèves.

Le gymnase

A proximité immédiate du groupe scolaire, la construction du nouveau gymnase facilitera la pratique sportive des élèves et des usagers du quartier : basket-ball, hand-ball, badminton, activités extra-scolaires, athlétisme, séances de fitness ou de yoga…

Le parking public

Le projet d’aménagement de la ZAC Panorama a fait l’objet d’un plan de d’information et de communication décidé dans le cadre de la procédure de concertation. Afin que chacun puisse appréhender les enjeux et les objectifs du projet, différents outils d’information et d’échanges seront ont été mis et seront mis à la disposition du public : document de présentation du projet, registre et exposition en mairie, réunions publiques, promenades urbaines, ateliers de travail, articles réguliers dans le journal municipal et sur le site internet de la Ville de Clamart, fils d’actualité sur les réseaux sociaux (Twitter, Facebook de la Ville de Clamart).

Un projet concerté

Le projet d’aménagement de la ZAC Panorama a fait l’objet d’un plan de d’information et de communication décidé dans le cadre de la procédure de concertation. Afin que chacun puisse appréhender les enjeux et les objectifs du projet, différents outils d’information et d’échanges seront ont été mis et seront mis à la disposition du public :  document de présentation du projet, registre et exposition en mairie, réunions publiques, promenades urbaines, ateliers de travail, articles réguliers dans le journal municipal et sur le site internet de la Ville de Clamart, fils d’actualité sur les réseaux sociaux (Twitter, Facebook de la Ville de Clamart).

Promenades urbaines et ateliers thématiques

L’organisation d’évènements de présentation du projet « in situ » est l’occasion de découvrir et d’apprécier le potentiel du site, mais aussi d’illustrer et d’alimenter les réflexions autour des possibilités d’aménagement. Deux promenades urbaines ont ainsi été organisées sous l’égide du cabinet URBAN ECO, spécialisé dans l’écologie urbaine et l’aménagement durable.

Elles ont précédé à la tenue d’ateliers thématiques ouverts à tous et centrés sur des enjeux clés de conception du projet :  environnement, développement durable, circulations, espaces publics… Ces ateliers sont l’occasion de préciser les parti-pris architecturaux ou paysagers du projet. Les groupes de travail ont notamment pu réfléchir collectivement à l’organisation des espaces publics ou encore aux besoins en matière de sécurisation des abords du lac central.

Réunions publiques

Des réunions publiques en présence des principaux acteurs du projet ont eu lieu permettant aux habitants, futurs usagers et riverains d’exprimer leurs interrogations et d’obtenir un maximum d’informations sur le projet et son état d’avancement. Elles ont été l’occasion de préciser des éléments programmatiques ou ayant trait à la conception globale du projet.

Exposition

Une exposition présentant les enjeux, objectifs et parti-pris architecturaux, paysager et programmatiques du projet s’est tenue pendant 25 jours à la direction de l’Urbanisme et de l’Aménagement de la mairie de Clamart. Les 7 panneaux de l’exposition sont désormais consultables.